Comment faire

Comment rééduquer un cheval qui se cabre ? / video

Vertige m’a été confié car il avait la mauvaise habitude de se cabrer à la moindre tension ou simplement pour éviter le tavail.


Prérequis

Les Fondamentaux au Sol sont les bases à partir desquelles vous devriez commencer toute éducation d’un cheval, afin de mieux faire connaissance d’une part mais aussi pour vous assurer du bon contrôle de ses mouvements.

Securité

La flexion latérale depuis le sol et sous la selle est indispensable, car elle vous permettra de maîtriser l’arrêt d’une seule rêne et vous aidera à contrôler le cheval en cas de levade intempestive…

Solutionner le problème

La plupart du temps, la levade est une réaction due à la nervosité et à la frustration. Un cheval détendu et qui vous fait confiance ne se cabrera pas, un cheval qui comprend toutes vos commandes et à qui l’on fixe un objectif ne se lèvera pas. Habituellement, un cheval commence à se cabrer lorsqu’il ne comprend pas une directive, ne répond donc pas correctement aux attentes du cavalier qui a alors tendance à augmenter le niveau de pression en retour. Ce niveau de pression devient alors tellement élevé que la levade (ou la ruade parfois) sera la réaction la plus instinctive. Une fois que le cheval comprend que le cavalier ne sait pas contrôler une telle réaction, cela devient une réponse : dès lors qu’il souhaite se débarrasser de son cavalier ou de le défier sur une direction ou encore de se libérer d’une source de pression, il se lève…
D’autre part, le procédé mécanique implique que le cheval lève sa tête très haut, les antérieurs étant alors raides droits, le cheval est en déséquilibre.

L’idée pour solutionner ce problème est de répondre au manque psychologique comme au manque physique :

  • Psychologiquement, vous devez d’abord clairement établir votre autorité depuis le sol. Le cheval ne vous écoutera pas si vous ne savez pas quoi lui dire, comment l’exprimer et comment relâcher la pression. Vos commandes doivent être limpides et vos mains aussi légères que possible. D’autre part, vous ne devriez jamais laisser votre cheval profiter de votre gentillesse et rester ferme autant que nécessaire pour établir les limites et assurer votre statut.
  • Physiquement, vous devrez enseigner à votre cheval une posture correcte, le soft feel sera votre meilleur outil pour l’engager. En effet, le soft feel aidera votre cheval à garder son nez en bas et à trouver un bel équilibre. Depuis cette posture, le cheval est beaucoup moins enclin à se cabrer d’une part, et vous pouvez facilement garder le contrôle des postérieurs d’autre part.
Astuce : Reculer est encore le meilleur moyen d'aller en arrière.
Certains vous diront qu'il est dangereux de faire reculer un cheval qui a tendance à se lever. Bien au contraire, si vous comprenez bien l'importance de relâcher la pression à chaque pas, vous aidez alors votre cheval à se sentir à l'aise avec cette manoeuvre, à se sentir en confiance et équilibré.

N’hésitez pas à partager :